Les problèmes de comportements des chats

Soyez réaliste dans vos attentes. Certains comportements sont profondément ancrés dans la psyché des félins et ne peuvent pas être modifiés. Les agitations nocturnes et l’escalade sur les meubles sont, par exemple, des restes de la chasse nocturne et de la surveillance de territoire dans la nature. Par égard pour la nature féline, vous allez devoir vous en accommoder. Si votre chat vous réveille la nuit, essayez d’avoir un bon moment de jeu avec lui avant l’heure du coucher. Dormez avec des boules Quiès jusqu’à ce que votre chat réalise que vous n’allez pas vous lever la nuit pour lui donner de la nourriture supplémentaire. Ne grondez pas simplement le chat pour avoir grimpé sur vos rideaux ou d’autres fournitures de la maison. Mieux vaut satisfaire ses instincts de félins avec de l’exercice et en investissant dans un bon arbre à chat.

Les problèmes comportementaux se sont pas autant à-mêmes de survenir si vous comprenez comment fonctionne l’esprit des félins. Comprendre ce qui se passe dessous certains comportements va vous aider à déterminer si devez essayer ou non de conditionner votre chat ou alors si vous allez devoir adapter vous-même l’environnement de votre maison ou votre propre conduite. Changer l’attitude de votre chat va représenter une motivation constante ou du découragement, la plupart du temps un ensemble des deux.  Ayez une approche graduelle et soyez patient, gardez à l’esprit la résistance naturelle des félins contre le changement.

Mâchouiller

Certains chats, surtout les chatons, développent la mauvaise habitude de mâcher des objets de la maison. Cela peut être un réflexe naturel qui vient de la vie sauvage, où les félins doivent se débrouiller avec de la peau, de la fourrure ou des plumes et détacher la viande des os, mais au niveau de la maison ce comportement peut être mortel, surtout si votre chat ronge des câbles électriques. Cacher ce qui peut être mâchouiller ou faites-en sorte que le goût ou l’odeur des câbles soit repoussant. Les fils électriques par exemples peuvent être enroulés dans des rubans adhésifs double-face, ou recouverts d’un excellent spray répulsif pour chat qui se trouve dans le commerce

Problèmes de litière

Beaucoup de chats font parfois leurs besoins en dehors de la litière. Tout changement dans les habitudes de votre chat doit vous inquiéter car ils peuvent signifier un problème de santé. Des douleurs à uriner par exemple peuvent donner à votre chat une aversion pour sa litière. Allez vois le vétérinaire dès que vous pouvez pour déterminer la maladie sous-jacente qui est en cause.

Si jamais le vétérinaire déclare votre chat en parfaite santé, commencez à chercher d’autres causes à ce comportement. La litière est-elle sale ? Les chats ont un odorat beaucoup plus développé que les humains et il va vouloir éviter une zone où ils peuvent sentir les déchets enfouis, que ce soit les leurs ou ceux d’autres chats. Videz la litière au moins une fois par semaine et nettoyez-la fréquemment, des bacs de litière avec tamis peuvent faciliter le travail. Avez-vous changé de type de litière ? Votre chat peut être repoussé par l’aspect ou l’odeur d’une nouvelle marque. Beaucoup de chats n’aiment pas les litières avec des senteurs ou les litières composées de petits granulés. Il est généralement préférable de garder des litières sans senteur dont votre chat a l’habitude : si vous devez changer, faites-le graduellement. Où est située la litière ? Si la boîte se trouve dans une zone bruyante ou assez passante ou si votre chat a été effrayé par quelque chose pendant qu’il l’utilisait, déplacez-là dans un endroit confortable pour les chats. Laissez un bol de nourriture sèche aux endroits où vous ne voulez plus que votre chat fasse ses besoins ; c’est comme une règle, les chats ne font pas leurs besoins aux endroits où ils mangent. Vous devrez peut-être déplacer la litière jusqu’à son emplacement définitif petit à petit ou alors laissez votre chat dans la pièce où se trouve la litière jusqu’à qu’il l’utilise de nouveau.

Une autre possibilité est que votre chat vaporise son urine en dehors de la litière. Votre chat se tient droit, la queue bien en l’air et tremblante, avec ses pattes arrière qui font des pas rythmés. Une telle attitude est généralement en rapport avec le sexe, donc si votre chat, mâle ou femelle, n’est pas déjà stérilisé, faites-le. Si vous voyez votre chat faisant cet acte, une réprimande, « Non ! » pourra le faire arrêter une fois, mais ne résoudra pas le problème. En fait, cela pourrait même lui provoquer du stress.

Les griffures

Le réflexe de griffer chez les félins est trop enraciné dans comportement pour être éliminé. Faire retirer les griffes de votre chat ne va pas changer cette habitude et vous devriez éviter de le faire si possible. En plus de rendre vos meubles et vos objets moins attirants pour votre chat en installant des barrières ou d’autres produits du commerce, encouragez-le à utiliser d’autres alternatives, comme un griffoir bien solide. Pour être efficace, le griffoir doit être assez grand pour permettre au chat de s’étirer de toute sa longueur sans le dépasser et être couvert de matériaux durs et facilement déchiquetable comme des cordes en sisal, du carton, ou des écorces d’arbres. Certains chats préfèrent les griffoirs recouvert de tapis, même si leurs griffes restent souvent coincées ; plus le tapis sera en lambeaux, mieux ce sera. D’autres aiment la sensation du dessous du tapis. Même si la plupart des chats aiment les griffoirs verticaux, certains aiment les surfaces horizontales, donc prévoyez de tester différents styles et matériaux. Placez un griffoir dans une partie ouverte de votre maison où les marques de griffes du chat seront bien visibles. Parce que la plupart des chats aiment bien donner un bon coup de griffe quand ils se réveillent, placez un second griffoir près de l’endroit où votre chat aime dormir. Frotter un peu les pattes de votre chat sur le griffoir pourra le pousser à l’utiliser une fois que sa senteur y a été déposée, mais beaucoup de chats seront réticents à ce qu’on tienne leurs pattes. Rendez le griffoir plus attrayant en plaçant son jouet préféré en haut ou en l’aspergeant d’herbe aux chats. Récompensez votre chat quand il utilise le griffoir, soit par des caresses et des compliments ou bien par des friandises ; s’il fait ses griffes sur vos meubles, appliquez du répulsif ou du double-face sur ses cibles et déplacez le griffoir plus près de ses meubles favoris.