10 Étapes pour prendre soin de votre félin

Les chats ont besoin de soins quotidiens. Il est important d’être attentif à votre compagnon afin de dépister à temps les signes de maladies. Soyez donc vigilant et n’hésitez pas à demander l’avis à votre vétérinaire. Mieux vaut prévenir que guérir.

1. Comment bien choisir un vétérinaire ?

Un bon vétérinaire permettra à votre chat de réduire son stress à chacune de ses visites. Vous pouvez demander conseil à d’autres maîtres que vous connaissez, parler au personnel du cabinet, vous renseigner sur les horaires d’ouverture ou même demander à visiter les lieux. Dans tous les cas, être fidèle à votre vétérinaire rassurera votre chat.

2. Est-ce que je dois emmener mon chat chez le vétérinaire, même s’il ne sort jamais ?

 

Oui, il est nécessaire de l’emmener chez le vétérinaire et de le faire vacciner. Il peut développer une maladie invisible. Le vétérinaire pourra proposer alors un traitement préventif. Car vous pourriez par exemple de ne pas voir certaines pathologies, une perte de poids anormale ou encore certaines grosseurs. Seule une personne qualifiée sera à même de prendre les bonnes décisions. N’essayez surtout pas de soigner votre chat par vous-même

3. Quels sont les symptômes indiquant un chat malade ?

Avant toute chose, il est nécessaire que vous connaissiez le comportement normal de votre chat. L’augmentation ou la perte d’appétit sont à surveiller. Un poids excessif est nuisible au chat, et prédispose votre animal à de nombreux problèmes de santé. Si votre chat a régulièrement soif, il est possible qu’il soit atteint de pathologies, à l’instar d’une trop grande léthargie, ou d’un manque de souplesse. Enfin vérifiez régulièrement la bonne tenue du pelage de votre chat.

4. Que faire si votre chat saigne ?

Il faut obtenir l’aide d’un vétérinaire rapidement. Il ne faut pas laisser votre chat saigner plus de 15 minutes car il risque de mourir rapidement d’une hémorragie. Une solution d’urgence pour arrêter les saignements peut être le garrot : il faut appliquer le bandage adéquat, exercer une pression sans pour autant arrêter la circulation. Si vous appuyez trop fort, une amputation du membre laissé trop longtemps non irrigué serait quasi obligatoire…

5. En état de choc ?

Il faut vérifier que ses voies respiratoires ne sont pas bouchées. Il faut garder votre chat au calme, au chaud et en sécurité. Enveloppez-le dans une couverture, laissez-le sur une bouillotte et contactez rapidement les services d’urgences afin d’éviter au maximum un risque de rechute.

6. Que signifie un état agressif inhabituel ?

Il peut soit avoir peur soit souffrir. Il peut avoir des difficultés respiratoires, ou s’être blessé. Ou vous avez peut-être créé des associations négatives dans son esprit. Si son comportement agressif est inhabituel, il faut l’emmener d’urgence chez le vétérinaire.

7. Que faire si votre chat vient de s’électrocuter ?

Si votre chat vient de s’électrocuter, et qu’il est en arrêt cardiaque, procédez sans plus tarder à une respiration artificielle. Disposez votre chat sur le dos et massez son thorax à l’aide de vos pouces et du bout de vos doigts. Appuyez environ toutes les cinq secondes… Si au bout de 40 secondes, rien ne se passe, inclinez la tête du chat en arrière et soufflez délicatement dans son museau pendant environ quatre secondes afin de remplir ses poumons d’air.

Être fidèle à son vétérinaire rassurera votre chat.

8. Quels sont les principaux vaccins à faire ?

Les principaux vaccins préviennent le typhus, la grippe, le virus de la leucémie féline, la chlamydiose féline, la bordetellose féline et la rage. Les rappels réguliers sont indispensables. Cependant ils n’existent pas, pour certaines maladies infectieuses, de vaccins. Citons le virus de l’immunodéficience féline, la péritonite infectieuse ou encore l’anémie infectieuse.)

9. Comment se pratique la stérilisation du chat ?

Elle se pratique sous anesthésie générale. Les mâles sont castrés. Cela empêche la reproduction, mais aussi le vagabondage, le marquage de territoire et les bagarres pour une femelle. Celles-ci subissent une ovario-hystérectomie. Après cette opération, la femelle n’attire plus les mâles. Sachez tout de même que la stérilisation prédispose les animaux à l’embonpoint et les fera prendre quelques centaines de grammes.

10. Pourquoi mon chat se gratte et se lèche plus que d’habitude ?

Des parasites externes ont pu élire domicile dans sa fourrure. Les puces peuvent être l’hôte intermédiaire du ver plat. Les poux peuvent aussi provoquer de nombreuses démangeaisons, l’obligeant à se gratter à tout bout de champ. Attention, les mites provoquent des éruptions cutanées chez l’homme. Quoi qu’il en soit, consultez votre vétérinaire. Il peut aussi s’agir de saignements, de grosseurs, de lésions, de pertes de poils… Bref, là aussi, un détour par le vétérinaire peut se révéler salvateur.